C’est sûrement le dispositif le plus connu du grand public : la loi Pinel. Ce dispositif, en place depuis 2014, permet aux particuliers (et seulement aux particuliers !) d’investir dans des biens immobiliers neufs tout en réduisant leurs impôts. En contrepartie, ils doivent s’engager à louer pendant au moins 6 ans leur appartement à des particuliers dont les revenus ne dépassent pas un certain seuil, établi chaque année.

Bien sûr, l’investisseur doit respecter d’autres conditions pour que son achat puisse entrer dans toutes les limites définies par la loi Pinel. Par exemple, le prix du bien devra être de maximum 300 000 €, être situé en zone Abis (Paris) A (proche banlieue de Paris, côte d’Azur, certaines villes de la frontières franco-suisse) ou B (Grande banlieue parisienne, grandes villes, Corse et Outre-Mer) et n’être qu’un appartement neuf ou acheté sur plan.

Pour bénéficier de sa réduction d’impôt, le propriétaire devra le louer nu, dans l’année qui suit la livraison du logement et ce sans dépasser les limites de loyer par m² établies par le dispositif.

Si tout est conforme, vous pourrez bénéficier des réductions d’impôts suivantes, pour une mise en location en 2022 : 21 % du prix du bien pour une location de 12 ans, 18 % pour 9 ans de location et 12 % pour 6 ans de mise en location.

Attention, à partir de 2023, les abattements baissent petit à petit : 17,5 % du prix pour un engagement de location de 12 ans, 15 % pour 9 ans, 10,5 % pour 6 ans.

En 2024, ces avantages vont encore baisser : 14 % d’abattement fiscal sur le prix total du bien pour 12 ans de location, 12 % pour 9 ans et 9 % pour 6 ans de mise en location.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Related Post