[Article partenaire] Très souvent, l’expatriation a un impact non négligeable sur les droits à la retraite de l’expatrié. Pour bien préparer sa retraite, il sera alors judicieux d’investir afin d’être certain de percevoir des revenus complémentaires à cette période. En cela, l’investissement locatif s’impose comme une solution de choix.

La retraite en tant quexpatrié : ce quil faut savoir

Les conséquences de l’expatriation sur la retraite dépendent de la situation de chacun. On distingue en effet plusieurs cas de figure.

Si vous êtes détaché à l’étranger par une entreprise française, votre expatriation n’affectera nullement vos droits à la retraite. Vous continuez en effet à être rattaché au système de sécurité sociale français et à cotiser comme si vous résidiez en France.

En revanche, si vous travaillez à l’étranger sous un contrat local, il vous faudra redoubler d’attention et anticiper cette question en amont de votre expatriation. En effet, en contrat local, vos droits à la retraite dépendront du régime de votre nouveau pays de résidence, et non plus du régime français. Vous aurez alors l’obligation de verser des cotisations retraite dans votre nouveau pays. C’est en effet la législation locale qui prime.

Dans les pays de l’Union européenne, au Liechtenstein, en Suisse, en Norvège, en Islande ainsi que dans les pays ayant signé une convention bilatérale avec la France, les trimestres pourront être cumulés pour retenir le régime le plus favorable.

En tant qu’expatrié en contrat local, pour continuer à cotiser à la retraite en France pendant votre expatriation et bénéficier d’une retraite à taux plein, vous devrez adhérer à la CFE (Caisse des Français de l’Étranger), qui assurera la continuité de vos droits avec le régime français. Le montant des cotisations trimestrielles dépendra toutefois de vos revenus. Or, ces derniers sont, dans de nombreux pays, souvent bien moins élevés qu’en France.

Préparer sa retraite en investissant dans limmobilier

En cas d’expatriation en contrat local, les cotisations à la retraite seront donc très souvent moins importantes. Par conséquent, il est indispensable d’anticiper cette future baisse de revenus et de commencer à préparer sa retraite le plus tôt possible. Idéalement aux alentours des 35 ans. C’est en effet essentiel pour garantir une retraite sereine, avec des revenus confortables.

Cela est d’autant plus important dans le contexte actuel, compte tenu de l’essoufflement du système de retraite français et du report de l’âge légal du départ à la retraite.

Pour combler cette baisse de revenus à la retraite, l’investissement immobilier locatif est une solution idéale. Cet investissement vous assure des rentes stables et pérennes. C’est également une valeur refuge très résiliente face à l’instabilité des marchés financiers et rassurante en période d’incertitudes économiques.

En outre, en effectuant dès maintenant une demande de prêt immobilier, vous pourrez vous être acquitté de vos mensualités bancaires d’ici vingt ans (la durée de crédit maximale pour un expatrié).

Comment bien investir en vue de préparer sa retraite ?

Pour réussir son investissement dans l’immobilier locatif en vue de préparer sa retraite, voici quelques conseils à retenir :

Investir dans l’immobilier locatif ancien

L’acquisition de biens anciens, 20% moins chers que le neuf, permet d’obtenir plus facilement un crédit bancaire, pour un budget moins conséquent. Ce type d’actifs permet également de bénéficier de certains dispositifs fiscaux très favorables.

En outre, les biens anciens ont l’avantage d’être localisés le plus souvent dans des quartiers dynamiques et très prisés par les locataires, au cœur des villes (contrairement aux biens neufs qui se trouvent le plus souvent en périphérie urbaine).

Investir dans une ville dynamique

Investir dans une métropole française dynamique et attractive est un critère décisif dans la réussite de son projet immobilier locatif.

Paris, Bordeaux, Lyon et Marseille arrivent en tête des villes à fort potentiel, où il fait bon investir, et regroupent tous les critères pour assurer la réussite de son investissement immobilier : une forte demande locative, un marché de l’emploi dynamique, de nombreux centres d’intérêt et commodités, un grand nombre de centres universitaires et d’écoles…

Choisir une métropole et un quartier dynamique pour son investissement immobilier permettra également de maximiser les chances de percevoir une plus-value élevée à la revente.

Bien choisir son dispositif fiscal

Au moment d’investir dans l’immobilier locatif pour préparer sa retraite, il est essentiel de choisir un dispositif fiscal avantageux. Le statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) est particulièrement favorable.

Selon le régime choisi (micro-BIC ou régime réel), le LMNP permet aux investisseurs résidents et non-résidents de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50% sur leurs recettes locatives, ou d’une déduction des charges liées à l’investissement locatif (intérêts d’emprunt, frais de gestion, travaux, frais de notaire…), et d’amortissements sur les recettes déclarées.

Pour bénéficier de ce statut, les revenus locatifs ne doivent pas dépasser les 23 000€ par an ou ne doivent pas excéder 50% de l’ensemble des revenus du propriétaire.

Se faire accompagner par des professionnels

Être accompagné par des professionnels de l’immobilier locatif est indispensable pour réussir son projet d’investissement depuis l’étranger.

Depuis près de dix ans, My expat accompagne, à distance, les expatriés dans plus de soixante pays différents. Des équipes sur place, expertes du marché local, pilotent chaque étape du projet (recherche de biens adaptés au projet ; négociation des offres ; conseil sur le financement ; démarches administratives et notariales via procuration…). De votre côté, vous suivez l’avancée de votre investissement depuis chez vous, sans jamais avoir à rentrer en France. C’est le gage d’un investissement rapide, sécurisé, et clé en main.

Pour votre projet immobilier, contactez My expat.

—————-
Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original