Ils et elles ont été les pionniers en ce vendredi 8 juillet d’une ère nouvelle quant au rebondissement des Nuits Bressanes, enclines ces derniers temps à prendre leur mal en patience du fait de l’odieuse pandémie. Illustres inconnus ou pas, chacun(e) a participé à sa manière en glorifiant indirectement un rassemblement tenant le haut du pavé.

Une parcelle de vie qui mérité d’être vécue

Que ce soit en s’agitant frénétiquement pour le plus grand nombre, plus modérément pour d’autres, en se restaurant ou en prenant un verre, voire en blablatant, à chaque fois la constante d’une joie intérieure ensuite extériorisée ou non, s’invitait au grand jour. C’est que pour la Bresse louhannaise et bien au-delà, Louhans était The place to be, l’endroit où il faut être. Alors les retrouvailles furent pleines d’entrain et sémillantes.

Louable et généreuse action du festival des lycéens

Façon de rompre la glace, chose jamais facile, le Festival des lycéens était convié à tirer la première sur scène devant plusieurs milliers de spectateurs. Représentative des trois bassins saône-et-loiriens (Chalon-sur-Saône,  Montceau-les-Mines, Autun), et forte d’environ deux cents membres, l’association présidée par Auxanne Depriestre depuis septembre 2021 aura permis à l’assistance de s’enjailler. « Ca donne une visibilité à l’association », a déclaré la responsable qui était en 1ère au lycée Mathias de Chalon, indiquant d’autre part que chacun des trois bassins a droit à son concert. Avec encore et toujours comme finalité les restos du cœur. Cette année ce sont 25.000 euros qui leur ont été versés, tandis qu’habituellement cela tourne autour des 30.000, sachant que depuis la covid-19 a tracé sa route…à relativiser par conséquent.

Des places à prendre pour les deux soirées à venir

Samedi 9 juillet : Gims, et DJ Soon en première partie

Dimanche 10 juillet : Zaz, Ibrahim Maalouf, Michel Jonasz

Ouverture des portes à 18h30. Billetterie sur place. Renseignements sur le site des Nuits Bressanes : https://lesnuitsbressanes.fr

                                                                                                                             Michel Poiriault

                                                                                                                            [email protected] 

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original